Jeunes mamans… Mamans, pourquoi vous ne devriez pas quitter votre emploi, même si votre salaire est


Un des avantages de l’entreprenariat, est de pouvoir organiser son temps , à sa guise… ou plutôt selon ses besoins. Je prends très souvent le temps, au parc, en sortie d’école, de discuter avec beaucoup de Mamans. Chacune son histoire, chacune ses choix de vie. Une affirmation revient plus souvent qu’on l’imagine… en l’occurrence la démarche de se retirer du marché du travail car le salaire perçu est à peine plus élevé que les frais de garde d’enfants. Et surtout, les revenus extrapolés aux charges du ménage ne justifie pas de « sacrifier » la vie de famille .

Dans les deux cas, il serait dommage de s’arrêter sur ces postulats.

En effet, même si lorsque l’on additionne l’ensemble des charges, du transport à la garde d’enfants, et éventuellement l’aide-ménagère, les impôts en simulant le revenu annuel du couple dans les deux cas de figures, le résultat peut-être dissuasif. J’ai vu beaucoup de maman peser, le pour et le contre, et souvent, au final, le dernier mot s’inscrit dans une décision commune du couple, propulsé par l’argument convaincant du conjoint, dont le revenu est souvent supérieur « une fois les charges additionnées ainsi que le taux d’imposition, ce serait plus simple de rester à la maison et de s’occuper des enfants ».

Le fait est que, mesdames, à long terme, s’accrocher à sa vie active.. malgré les charges, malgré le rythmes, malgré le montant dissuasif des frais de garde, malgré les potentiels revenus… c’est investir dans son avenir, sa retraite, son bien-être, son équilibre, l’estime de soi.

S’accomplir en tant que maman uniquement, et mettre en sourdine sa vie active, c’est plausible ; Mais je vous assure que le regret, souvent inavoué, n’est jamais bien loin. Lorsque votre vie ne tourne qu’autour du bien-être ainsi que de l’épanouissement de votre famille, de vos enfants… l’entretien de votre maison, le bain, les repas, les activités etc… et que par conséquent vous mettez en veilleuse vos aspirations, vos ambitions, votre vie sociale… la déprime n’est jamais loin. L’ultime solution est de s’atteler à concilier une vie active à votre vie de maman. Votre vie active peut être certes, redéfinie, mais n’en faites pas abstraction. Celle-ci peut prendre plusieurs formes: - se réadapter à son poste - postuler pour un aménagement du temps de travail. Même si c’est une démarche qui peut être stigmatisé et pas forcément facilitée en entreprise.

-réfléchir à un projet intrapreneurial

-créer sa petite entreprise . mais bien s’y préparer cf article « 5 étapes qu’une maman devrait franchir avant de lancer son entreprise »

Construisez la vie qui vous inspire mais ne vous soustrayez pas du marché du travail.

Et pensez à vos filles… l’image que vous renvoyez à votre fille… à vos enfants. La maman est le premier exemple d’une fille… future femme… future mère.

Soyez maman… mais pas que !

Mareme B. BOSSER

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square